Skip to content

Plateforme de participation citoyenne

Seniors

Être bien chez soi… le plus longtemps possible

Pour passer une retraite heureuse, on n'est jamais mieux que chez soi, dans son environnement et souvent à proximité de ses proches. Tout est donc fait par le Département pour permettre aux seniors de rester le plus longtemps possible chez eux.

Mieux profiter du 3e âge, de sa retraite et accompagner les seniors dans la perte progressive d’autonomie pour aborder le 4e âge sereinement, tels sont les objectifs poursuivis par le Département qui a démarré un chantier très attendu : la modernisation des EHPAD.

Reconstruire et rénover les EHPAD

Avec ses partenaires, le Département a mobilisé 61M€ pour commencer la modernisation des Établissements d’Hébergement pour Personnes gées Dépendantes. Ce plan doit permettre de restructurer ou reconstruire plusieurs de ces établissements particulièrement vétustes. Doté de 61M€, ce plan sera cofinancé par le Département et l’Agence Régionale de Santé (l’ARS). Les EHPAD de Pacy-sur-Eure, des Andelys, de Conches et de Verneuil-sur-Avre sont les premiers à bénéficier de ce plan.
Le retard est important et, pour le combler, les investissements nécessaires devront faire l’objet d’un plan pluriannuel d’investissement massif.

 

 

Granddaughter assisting her grandmother walking with wheeled walker

Priorité au maintien à domicile 

Au service de la prise en charge de la dépendance, le principal outil est l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). À travers elle, le Département s’adresse directement et quotidiennement à plus de 9 300 personnes âgées de plus de 60 ans, pour leur permettre notamment de rester chez elles le plus longtemps possible. 

Cette aide à l’autonomie, le Département y consacre chaque année un budget de 42M€. C’est d’ailleurs en informant mieux les personnes susceptibles de recevoir cette aide, que le Département a vu ce budget augmenter de 15%.

Portrait of an adult woman with his elderly mother.

Imaginer le Service d’aide à domicile de demain
Toujours dans l’objectif de favoriser le maintien à domicile, le Département expérimente un nouveau modèle d’organisation. Trois Services d’Aide A Domicile (SAAD) sont au cœur d’une expérimentation à grande échelle pour mieux coordonner l’offre sanitaire et médico-sociale, en proposant de nouvelles réponses de soins de proximité qui correspondent aux besoins des personnes âgées et vulnérables.
Pour chacune de ces structures, 6 à 10 intervenantes à domiciles sont dédiées à cette expérimentation, avec une prise en charge de 30 à 50 bénéficiaires par secteur.

Davantage de prévention et d’information
101 actions de prévention à destination des personnes de plus de 60 ans ont été lancées, parmi lesquelles le financement partiel d’un truck “maison itinérante”, permettant de visualiser ce qu’il est possible d’adapter dans son logement quand on est une personne âgée ou en situation de handicap. L’organisation du premier Salon seniors en 2018 à l’Hôtel du Département a aussi été un grand moment de rencontres et d’échanges très appréciés par les seniors.


S’assurer du “juste droit” des bénéficiares
Comme pour le RSA, afin d’assurer le juste droit et détecter des abus, des contrôles des prestations ont été mis en place depuis 2 ans. 592 dossiers d’APA présentant des anomalies suspectes ont été contrôlés et 311 000 € en prestations indues ont été récupérées. Sanctionner les fraudeurs aux aides sociales, c’est aussi permettre au Département de garder les capacités financières d’aider vraiment ceux qui en ont vraiment besoin.