Skip to content

Plateforme de participation citoyenne

Rénovation thermique et logements indignes, une priorité ?

Coûteux pour les familles et désastreux pour l’environnement, les logements “passoires thermiques” bénéficient désormais d’aides à la rénovation très importantes qui permettent de faire baisser les factures d’énergie des habitants.

En finançant des travaux d’amélioration (1 475 ménages accompagnés financièrement entre 2015 et 2019, 3,2M€ de subventions départementales) et en sensibilisant les familles aux économies d’énergie et d’eau (596 personnes sensibilisées en 2019), le Département a impulsé la dynamique.

Le Département mène aussi des actions volontaristes pour repérer les logements très dégradés, voire indignes. En lien avec l’action sociale, il aide les propriétaires désirant réaliser des travaux dans leur résidence principale.

 

La chasse aux passoires thermiques et aux logements indignes doit-elle être une priorité ?

5 contributions 11

Débat terminé
Eugène Gimenez
user avatar
09 mars 2021 -15H10
Cela doit être effectivement une des priorités.
1
D'ACCORD
Hervé HERRY voir sa fiche
10 mars 2021 -17H47
C’est effectivement une priorité en zone urbaine comme en zone rurale. C’est un gisement d’emploi important pour les entreprises et artisans du secteur du bâtiment. Ce sont des économies d’énergies importantes qui seront réalisées....alors réhabiliter « oui » mais de manière éco responsable avec des produits qui engagent dans la transition écologique...produits, techniques que ne connaissent pas forcement les professionnels, dont ils ne maîtrisent pas nécessairement les techniques de mise en œuvre. Donc formation nécessaires et show room pour montrer
1
Bruno Boillaud voir sa fiche
10 avril 2021 -10H48
Bonjour. Mieux encadrer le choix des entreprises au niveau du département car il y a beaucoup d'arnaques
0
Michelle ROUSSEAU voir sa fiche
20 mai 2021 -19H03
On est tous OK pour rénover et sensibiliser ! Néanmoins, le budget de la transition énergétique et écologique ne doit pas passer dans des projets dantesques pilotés par des cabinets d'architectes, portés par des sociétés de communication et absorbés par des entreprises opportunistes, ce au détriment d'une vraie transition citoyenne
1
PAS D'ACCORD
ANNIE nina voir sa fiche
12 mars 2021 -20H 23
pas d'accord dont la façon dont c'est fait actuellement ou une bande d'escrocs profitent du système. Il faut revoir la politique du paiement par l'ETAT
1
Léopold Dussart
user avatar
13 mars 2021 -13H19
C’est une priorité mais il faut penser aussi à l’accessibilité du logement. Je pense notamment aux nombreux logements vacants au dessus des commerces car l’accès est commun aux deux. Très souvent le commerçant fait une belle façade commerciale mais le R+1 est laissé à l’abandon ce qui engendre une façade peu qualitative et nuit à l’attractivité. De même, il faut penser à l’adaptabilité du logement pour les seniors, les PMR . Donc ne pas oublier la lutte contre la vacance structurelle, car un logement en vacance longue dévient sous un logement dégradé
1
Arnaud Tollemer
user avatar
14 mars 2021 -11H28
Bonjour, je pense en effet qu'il s'agit d'une priorité qui doit compléter les dispositifs de l'Etat dans sa lutte contre les passoires thermiques. Il manque, à mon sens, une vraie politique de réhabilitation de l'ensemble des parcs de logements sociaux dans le Département, impliquant a minima les principaux bailleurs : mon logement 27, Siloge, etc. La création d'une mission mutualisée entre les bailleurs sur cette thématique puis le financement des travaux par PPI commun serait un bon début.
1
Arnaud Tollemer
user avatar
14 mars 2021 -11H30
Bonjour, concernant à présent le volet logements privés, le Département pourrait par exemple proposer une offre de service gratuite (contrepartie de la fiscalité sur sa quote part du foncier bâti) à destination des propriétaires de biens immobiliers qui souhaiteraient rénover leur résidence principale. Cette mission pourrait également orienter efficacement le citoyen eurois parmi la multitude de dispositifs et d'aides prévues par l'Etat.
3
Bruno Boillaud
user avatar
10 avril 2021 -10H48
Bonjour. Mieux encadrer le choix des entreprises au niveau du département car il y a beaucoup d'arnaques
0
Yousblr
user avatar
17 mai 2021 -06H28
Tous concernés par cette cause nationale et planétaire. Les bâtiments privés comme publiques sont dans leur majorité énergivores. Dans les centres urbains, l'efficacité énergétique des bâtiments prend de l'avance et rattrape son retard. En revanche les zones rurales restent en retrait à cause, en premier lieu, de la charge financière qui freine les élus et les particuliers dans leurs projets d'isolation. A mon avis, nous pouvons s'appuyer sur des instituts qui travaillent sur ce type de problématiques (Licence pro, IUT et centre de recherche) pour ainsi faire travailler nos jeunes en alternance, évaluer les coûts et sélectionner les solutions les plus adaptées.
3

Mes Outils de débat

Afficher en premier