Skip to content

Plateforme de participation citoyenne

Pour la création d’un service départemental d’aide aux victimes ?

Homophobie, racisme, violences faites aux femmes, harcèlement scolaire : stop !

 

Le Département est déjà en charge de la protection de l’enfance et s’occupe de près de 2500 enfants qui sont, dans 80% des cas, placés par décision judiciaire parce qu’ils ne sont plus en sécurité dans leurs propres familles.

 

Responsable de tout l’accompagnement social, le Département compte dans ses rangs une centaine d’assistantes sociales, dont certaines interviennent directement dans les gendarmeries et commissariats pour venir au soutien des victimes de toute nature.

 

Face à la recrudescence des violences et la détresse des victimes, faut-il créer un service départemental de protection et d’accompagnement des victimes qui concentrerait des moyens humains (assistant sociale, psychologue, avocat, éducateur) et matériels (aide financière d’urgence, hébergement d’urgence des victimes de violences intrafamiliales) ?

0 contributions 0

Débat terminé
Créez votre compte ou inscrivez-vous pour être le premier
à donner votre avis sur cette question.

Mes Outils de débat

Afficher en premier