Skip to content

Plateforme de participation citoyenne

Comment rouler « plus vert » ?

C’est un fait, le réseau routier eurois a fait les frais de mesures d’économie pendant de trop nombreuses années. De mauvaises économies puisqu’une route dégradée est une route plus dangereuse mais aussi plus coûteuse à remettre en état.  Depuis 2015, un choix différent a été fait et 125M€ ont été injectés pour remettre le réseau à un bon niveau de confort et de sécurité. Le covoiturage a lui aussi été encouragé avec la création d’une dizaine d’aires de covoiturage notamment à proximité des échangeurs autoroutiers et le Département a verdit sa flotte automobile en investissant dans des véhicules électriques.

 

Le co-voiturage est un usage en plein développement. Quels équipements ou solutions pourraient vous inciter à franchir le pas ? L’utilisation des véhicules électriques dans l’Eure doit-elle être encouragée ? Comment ?

5 contributions 16

Débat terminé
Léopold Dussart
user avatar
14 mars 2021 -10H06
Effectivement les aires de covoiturage sont à développer, il faut penser aussi aux aires d’intermobilités (de la voiture au vélo, au bus ...). Le développement de l’utilisation des voitures électriques est essentiel et il doit être très encouragé. Toutefois, j’estime qu’il y a peu ou pas assez d’utilisation sur le domaine public des bornes à recharge car elle sont pas adaptées aux différents véhicules, voir très peu adaptées. Il faut pouvoir revoir cela très rapidement avec les collectivités compétentes (syndicat)
9
Fanie Doins
user avatar
19 mars 2021 -20H40
Il faudrait peut-être aussi une meilleure offre de transports en commun. Pourquoi ne pas ouvrir les bus scolaires aux personnes qui travaillent ou qui ont besoin, pour certaines liaisons. Pour le co-voiturage, les aires mises en place dans le département sont une très bonne idée, mais encore peu de gens proposent de partager leur véhicule. Peut-être une plateforme ou une appli pour recenser les personnes qui seraient d'accord pour partager leur véhicule au niveau départemental et non national.
0
Michel Tuffery
user avatar
21 mars 2021 -16H31
ROUTES PLUS SÛRES / CIRCULATION PLUS VERTE 1 / Sûreté sur les routes et circulation plus verte. 1-1 / Aspect sûreté La sûreté dépend essentiellement de la vitesse. Entre 90 km/h et 80 km/h, l’énergie cinétique d’un mobile est réduite de (2ΔV/V) = 2 x (90-80)/90= 20%. Dans les mêmes conditions, si lors d’un freinage d’urgence le conducteur A circulant à 80 km/h s’arrête juste avant de toucher un obstacle fixe, le conducteur B, circulant à 90 km/h percutera le même obstacle à plus de 40 km/h. ((90)2 – (80)2 )1/2 = 41 km/h. Il est à souligner que le conducteur A dont le véhicule circule à 80km/h dispose d’un temps de réaction 11% plus important ((90-80) / 90) que celui du conducteur B dont le véhicule circule à 90 km/h. (À iso temps de réaction pour les deux conducteurs, on peut affirmer que le conducteur B percutera l’obstacle à une vitesse nettement supérieure à 41 km/h.) La sûreté dépend aussi de la capacité du conducteur à intégrer toutes les informations données par la signalisation, et à les mettre en application. - Il est bien connu que trop d’information tue l’information. (Le changement fréquent de la vitesse maximale imposée ne facilite pas la bonne prise en compte de
0
saby27
user avatar
23 mars 2021 -13H29
La mobilité rurale est quelque chose qui devrait être pris très au sérieux. Sans contact ou moyen de locomotion, difficile de faire 10 ou 20 km à vélo avec l'équivalent d'un caddy ou moins ou de se rendre à un rdv chez un spécialiste médical que l'on ne peut trouver à moins d'une demie heure de chez soi ! Pourquoi pas des transports comme des mini bus qui pourraient prendre jusque 4 -6 personnes maxi et où serait disponible une plateforme avec agenda de prise de rdv pour aller de tel à tel endroit, y'a surement moyen de faire quelque chose.
0
Sandrine27
user avatar
23 mars 2021 -22H22
Le développement des transports en commun me semble une priorité en plus du développement des pistes cyclables. L'offre de transport en commun (bus de ligne) a plutot tendance à se restreindre qu'à se développer. Il n'y a toujours pas de ligne de train reliant Rouen à Evreux ce qui semble aberrant vu le nombre de voitures qui empruntent cette route chaque jour. L'Eure est le pauvre des transports en commun de la Normandie
2
30 avril 2021 -11H03
Rouler plus vert.. c'est peut -être aussi se déplacer dans les transporst en commun. Aujourd'hui il n'y a pas (plus) de ligne ferroviaire entre Evreux et Rouen. Le Chef lieu de Département n'est me^me pas relié à sa capitale régionale !!! .. C'est dingue .. du coup quand on est jeunes à Evreux , on regarde les facs de Caen et de Paris parce qu 'il y a le train. Il faudrait sérieusement étudier le remise en fonction de ligne evreux et Rouen avec une navette propre (hydrogène ?) qui fonctionnerait en mode pendulaire toute la journée pour avoir un cadencement d'une navette par heure. Franchement c'est possible j'en suis sûr !
3
THOMAS ELEXHAUSER
user avatar
16 mai 2021 -09H25
DES VOITURES électriques en auto partage ? un système départemental de co-voiturage dans nos bourgs, beaucoup de trajets peuvent se faire à pieds, mais il faut parfois un véhicule pour seulement faire 20 km chez nous c'est se rendre à Pont Audemer par exemple pour un rendez-vous médical, pourquoi ne pas le faire en partage ou depuis des stations de véhicule électriques ou demain à l'hydrogène
2
D'ACCORD
Antoine Richard voir sa fiche
18 mai 2021 -23H34
Soutenir le projet de la ligne de train entre Louviers et Rouen
0
AUTRE AVIS
Antoine Richard voir sa fiche
18 mai 2021 -23H34
Soutenir le projet de la ligne de train entre Louviers et Rouen
0
Michelle ROUSSEAU
user avatar
20 mai 2021 -16H21
L’utilisation des véhicules électriques dans l’Eure doit-elle être encouragée ? Les véhicules électriques embarque de grosses quantité de terres rares et leur production est émettrice de gaz à effet de serre. La pollution est déplacée sur les lieux d'extraction et de production. Plutôt que vouloir "rouler plus vert", peut-être faudrait-il penser à "moins rouler" par exemple en relocalisant les activités ou en arrêtant des créer des zones commerciales extra-urbaines (Douains) dont on sait qu'elles n'ont pas d'avenir ?
0

Mes Outils de débat

Afficher en premier