Skip to content

Plateforme de participation citoyenne

Numérique

TOUS les Eurois connectés au THD en 2023

Il n'y a plus aujourd'hui de développement économique possible ou d'attractivité du territoire sans connexion au Très Haut Débit. Le THD est devenu un enjeu majeur.

Aujourd’hui, lorsqu’on regarde pour s’installer sur un territoire ou lorsqu’on envisage d’acheter une maison, on ne regarde pas simplement la qualité de l’isolation ou l’état de la toiture, on regarde aussi de très près si la fibre optique est disponible, si les réseaux GSM passent bien. C’est une réalité et sur ces deux réseaux de communication : l’Eure était clairement en retard.

p16_numerique
p17_couverture mobile

C’est pourquoi, dès 2015, le Département a fait des choix budgétaires forts pour poser le principe d’une égalité d’accès des Eurois au numérique.

 

Aujourd’hui, les foyers connectés se multiplient chaque jour et 120 000 foyers seront connectés d’ici la fin de l’année. L’Eure a non seulement attrapé son retard mais est désormais en avance sur tous les autres territoires normands.

203 M€ pour connecter tous les Eurois au Très Haut Débit
Pour accélérer le déploiement de la fibre optique, le Département a créé le syndicat “Eure Normandie Numérique” pour regrouper les partenaires (Région, État, EPCI) et concentrer les financements : 203 M€. C’est ainsi qu’en quelques années, l’Eure est passée d’une situation inquiétante pour l’avenir, à un département qui a pris une longueur d’avance sur le déploiement du haut et surtout, du très haut débit, grâce à la fibre optique à laquelle seront raccordés 100 % des Eurois en 2023.

p00_THD

Une agence des usages du numérique en projet
Eure Normandie Numérique a confié au printemps 2019 à la société Axione (filiale de Bouygues) la poursuite et l’exploitation du réseau fibre optique de l’Eure pour une durée de 20 ans, contre une redevance de 230 millions d’euros. Cette manne va permettre notamment la création d’une agence départementale des usages du numérique pour que la couverture Très Haut Débit totale soit exploitée à 100%, notamment en matière de service public à distance.

87 nouvelles antennes-relais pour effacer les zones blanches
Depuis 2015, le Département accompagne les communes situées en zone blanche de téléphonie mobile. Des études ont notamment été financées pour établir une carte très précise de la couverture actuelle, ce qui a convaincu des opérateurs privés d’intervenir dans l’Eure. Les zones blanches de téléphonie mobile sont en voie de disparition, grâce à la construction de 87 antennes-relais 4G depuis 2015.