Skip to content

Plateforme de participation citoyenne

Collège

Améliorer la réussite scolaire de TOUS nos jeunes !

Le plus bel atout de l’Eure, qui est le département normand à la démographie la plus dynamique, c’est sa jeunesse. Depuis 2015, beaucoup d'initiatives ont été prises pour donner aux jeunes les moyens de réussir et l’envie de voir grand pour leur avenir.

Pour faire de l’Eure un territoire de réussite et d’épanouissement pour tous les jeunes quelles que soient leurs origines sociales, le Département a donc multiplié les actions en direction notamment des 33 000 collégiens, en améliorant leurs conditions matérielles d'apprentissage dans les 55 établissements dont il a la charge.

16 collèges reconstruits. En 2016, le Département a lancé un plan d’investissement d’une ampleur inédite en décidant de la reconstruction de 16 collèges à Bernay, Bourneville, Broglie, Évreux, Louviers, Mesnil-en-Ouche, Pont-de-l’Arche, Routot, Vernon, Rugles, Gravigny (demi-pension), Le Neubourg, Thiberville, La Saussaye et au Val-d’Hazey (Aubevoye). Un investissement total de 215M€ pour des collèges construits dans une logique de développement durable, vidéo-protégés et fibrés.

p10_college flambant neuf
PPAN7043reduite

Davantage d’égalité des chances pour tous les collégiens. Pour que les

33 000 collégiens de l’Eure aient tous les mêmes chances de réussite, le Département a pris deux décisions majeures : retravailler la carte scolaire pour retrouver de la mixité scolaire qui tire tous les élèves vers le haut et multiplier le nombre d’élèves boursiers par trois

En 2014, 2 836 collégiens bénéficiaient d’une bourse départementale. Ils étaient 7 837 bénéficiaires en 2020.
L’égalité des chances, c’est aussi permettre à TOUS les enfants d’être aidés à la maison. C’est pour cela que la plateforme gratuite “SOS Devoirs” a été lancée et permet à tous les élèves d’être aidés, quelles que soient les capacités financières de leurs parents.

Les abords des collèges vidéo-protégés. Votée en 2015 par la majorité départementale, cette mesure avait été d’emblée taxée de sécuritaire par certains élus de l’opposition. Consultées, les équipes de direction, d’enseignants et de parents d’élèves n’ont pas hésité et ont voté massivement pour autoriser la mise en place de système de vidéo-protection aux entrées des établissements et dans les angles morts (parkings, flancs de bâtiments).
Ces caméras permettent de dissuader mais aussi d’identifier le ou les auteurs d’une incivilité grave ou d’un délit. 41 collèges sur 55 sont équipés aujourd’hui de systèmes de vidéo-protection financés à 100% par le Département de l’Eure. Ils seront 45 d’ici à la fin de cette année.

PPAN6862

Les investissements numériques multipliés par trois !
Les 55 collèges du département sont tous connectés au Très Haut Débit depuis 2019 et bénéficient d’investissements matériels très importants. Le budget consacré au numérique dans les collèges eurois est passé de 600 000 € en 2015, à 1 850 000 € en 2020.

Les ENT : LE lien pédagogique du confinement
C’est grâce aux Espaces Numériques de Travail (ENT) gérés par le Département que l’enseignement s’est poursuivi durant le confinement de mars 2020 pour les 33 000 collégiens de l’Eure. Devenu le canal d’enseignement exclusif entre les collégiens et leurs enseignants, cette plateforme numérique a connu un pic de connexion (+240%) qui a conduit les équipes du Département à mettre en place, en moins de 48h, des serveurs plus puissants pour absorber le trafic et permettre aux collégiens de se reconnecter de façon fluide et stable très rapidement.
Toujours pour favoriser l’égalité dans l’accès aux ressources numériques à l’école, le Département va déployer, dès la rentrée scolaire 2021, un espace numérique de travail dans 36 écoles primaires de l’Eure. Une expérimentation à grande échelle avant de décider de généraliser l’équipement à toutes les écoles.

20M€ pour reconstruire et rénover les écoles primaires
Le Département de l’Eure accorde ainsi chaque année des aides aux communes et aux EPCI en faveur de la construction, de l’équipement et de la réhabilitation d’écoles maternelles ou élémentaires, de restaurants scolaires ou de salles périscolaires. L’effort est important, puisque le soutien peut aller jusqu’à 40 % du montant des travaux. Depuis 2017, ce sont 250 projets qui ont été soutenus pour 20M€. Parmi ceux-ci : la construction d’un groupe scolaire à Evreux (Nétreville), la création d’un pôle scolaire de 14 classes à Saint-Aubin-sur-Gaillon ou encore la construction d’un campus éducatif (primaire-collège) innovant à Mesnil-en-Ouche.

Retrouvez la discussion du moment

Comment améliorer la réussite des collégiens ?